Rechercher

Présentation

Publié dans : Some Kind of Art

060118_flavin2.jpg

 

 

Nous sommes en plein hiver 1961 à New York . 

 

Au chaud dans son atelier Dan Flavin se cherche. Il expérimente une approche de la lumière par une série nommée icônes, constituée de huit boîtes principalement  monochromes, sur lesquelles il fixe ampoules lumineuses et  tubes fluorescents aux faces latérales.

Une expérience qui surfe sur l'utilisation de l'image-objet, très en vogue en ces années là.

 

 

880587-copie-2.jpgLe 25 mai 1963 c'est la révélation pour l'artiste.

Ce jour là Dan Flavin , toujours dans son atelier, épure son geste en positionnant sur son mur un seul tube de néon, le voila ébloui par la simplicité, l'aspect unitaire de l'objet utilisé et les possibilités perceptives qu'offre l'installation.

L'artiste décide alors dès 1964 ,avec une exposition à la galerie Green (NY), de transformer ces tubes de fabrications industrielles en son vocabulaire plastique.

L'utilisation du tube fluorescent coloré lui donnera l'occasion d'approfondir au mieux son étude sur l'influence lumineuse dans notre perception de l'espace.

 

"Diagonal of May 25, 1963"

1963

 tube fluorescent de 2,44m

 

 

 

 

Dan Flavin à propos de la possibilité de soustraire l'angle d'une salle :

"Je savais que l'espace effectif d'une pièce pouvait être perturbé et qu'on pouvait en jouer à l'aide d'éclairages soigneusement composés et étudiés.

Par exemple, si une lampe fluorescente de 244cm est pressée dans un coin à la verticale, elle peut complètement éliminer cette jointure pourtant très visible par sa structure physique, son éclat éblouissant et sa double ombre." 


 

marfa3.jpg

Pour comprendre son exploitation de la lumière il est nécessaire de pouvoir observer son impact sur l'espace et le spectateur. 

 


Donald Judd, un autre artiste minimal majeur des années 60, insiste sur le fait que les installations de néons que met en place Flavin possèdent ce pouvoir triple qui joue sur la couleur, la structure et l'espace. 

Ce qu'il faut aussi entendre vis à vis de la potentialité de cette lumière à la base de sa recherche , est que son pouvoir de modification n'est pas exclusive aux installations de Flavin mais figurent en tant que propriété de la lumière.

 

14947703.jpg

 

Devenu depuis une figure maître de l'art minimal , considéré comme l'un des pères       du mouvement, Dan Flavin restera comme l'un des artistes les plus marquants de l'art Post-War.

 

 

Flavin.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés